Chronologie : Gournay-sur-Aronde (d’après les notes de Sr Marie-Francine Vanderperre, SNDdeN)

1_PiliersPiliers du domaine

  1. Le village

2_PlacePlace du village de Gournay-sur-Aronde

1685 Titre de marquisat de Gournay décerné par Louis XIV après son passage au manoir
18ème siècle Essor grâce au trafic routier
1790-1792 Opposition au seigneur Baude de Pont l’Abbé

Motifs : droits féodaux, biens communaux

1792 Troubles religieux

Emeutes révolutionnaires

19ème siècle Début de la prospérité

Déclin dû au chemin de fer supplantant le trafic routier

2. Les châteaux
2.1 
Le manoir

13ème siècle Construction entre les deux bras de l’Aronde, au sud-ouest de l’église, entourée de larges étangs
1588 Séjour de Montaigne, auteur des Essais, chez Madame de Gournay, Marie de Jars ; éditrice de l’auteur après son décès
1748 (ou 53) Destruction

2.2 Le château Vincent (à droite en entrant dans le domaine)

3_ChateauChâteau Vincent, côté de l’entrée dans Atlas Trudaine, Gournay-sur-Aronde, Archives nationales F/14/504/b

4_ChateauChâteau Vincent, côté jardin, tel que Julie l’a connu.

1745 Début de construction d’un nouveau château
1748 Construction poursuivie par le richissime marquis Vincent.

Château somptueux (75 pièces, ameublement royal)

1782 Achat du château et des titres par Jean Georges Claude Baude Pont l’Abbé, marquis de Gournay
1791 23 juin Perquisition de la municipalité : recherche de suspects (« ceux qui desservent la cause de la Révolution » ; ils étaient envoyés dans des tribunaux et souvent exécutés)
1792 (ou 93)

1er septembre

Emigration

Scellés sur le château (vente des meubles en 1793)

1792-1794 Faits révolutionnaires mal connus (voir illustration 5 : Graffiti du château, mur latéral – souvenirs, en particulier, des troupes qui y furent cantonnées à l’époque révolutionnaire : « le 2ème bataillon de la Haute-Vienne foutra le bal aux aristocrates – 1792 La Nasion – 1794 Hemeri »)
1794 Hôpital militaire
19ème siècle Incendie partiel

Transformation en bâtiment de ferme

19ème siècle Achats successifs
20ème siècle Restauration

5_graffitiIllustration 5: Graffiti du château, mur latéral – souvenirs, en particulier, des troupes qui y furent cantonnées à l’époque révolutionnaire : « le 2ème bataillon de la Haute-Vienne foutra le bal aux aristocrates – 1792 La Nasion – 1794 Hemeri »)

2.3 Le nouveau château (à gauche en entrant dans le domaine)

6_NouvChateauNouveau château que Julie n’a pas connu.

19ème siècle Transformation de la « basse-cour » (maison du régisseur) du château Vincent, par le nouveau châtelain Perrot

3. Julie

1791 Arrivée à Gournay avec sa nièce Félicité.  Volonté de Madame de Pont l’Abbé de protéger l’infirme dans son château, à cause des difficultés à Cuvilly (mai 1791).
1792 A cause des troubles, départ furtif pour Compiègne avec sa nièce, dans une charrette de foin.

 

50 Années de Sainteté

<span>%d</span> bloggers like this: